Orgue de tribune modern style (Kerkhoff, 1917)

Eglise Notre-Dame Immaculée

Console  / Orgue de tribune modern style (Kerkhoff, 1917) - Eglise Notre-Dame Immaculée
Architecture, lieu, configuration  / Orgue de tribune modern style (Kerkhoff, 1917) - Eglise Notre-Dame Immaculée
 Cliquez sur une image pour l'agrandir
L'INSTRUMENT
Buffet - Date de réalisation 1917
Buffet - Emplacement Sur la tribune au-dessus du grand portail
Buffet - Style Modern style
Matériaux utilisés Chêne et zinc pour les tuyaux
Disposition des tuyaux A chaque faisceau, les tuyaux sont disposés en mitre, avec bouches inversées. Les faisceaux médians et extrêmes comportent une traverse de soutien aux deux tiers de leur hauteur.
Description du buffet Présente une façade plane. Celle-ci se divise en cinq faisceaux de tuyaux, tous de même hauteur. La large plate-face centrale comporte de chaque côté une mince plate-face à deux niveaux de tuyaux et, sur les extrêmes, encore une grande plate-face moins large que la centrale et légèrement surhaussée. Les pilastres sont surmontés d’une sorte de fleuron. Pas de corniche L’ouvrage mesure 5,60 m de large et environ 6 m de haut.
Console - Style Romantique
Console - Description Console séparée et renversée
Console - Situation Posée sur une estrade sur le devant de l’instrument, l'organiste tourné vers le chœur
Console - Matériaux Chêne
Tempérament  Egal
Acoustique Généreuse
Facteur(s) Emile Kerkhoff
L'INSTRUMENT
Buffet - Style Modern style
Console - Style Romantique
Facteur(s) Emile Kerkhoff
HISTORIQUE DE L'INSTRUMENT
Historique L'achat de l'orgue serait dû à la générosité d'un donateur qui voulut rester anonyme, selon une petite chronique de la paroisse. Construit par Emile Kerkhoff I de Bruxelles, il fut inauguré le 1er octobre 1917 par Edmond Wyckmans, organiste de la paroisse et Premier Prix d'Orgue du Conservatoire Royal de Gand.

L'instrument fut entretenu par la maison Kerkhoff jusqu'à sa fermeture en 1956. L'entretien fut ensuite assuré par Salomon Eyckmans et Jean-Pierre Draps.

En 2001, il a subi une restauration complète par Adrien Paulus qui s'est achevée par un concert d'inauguration le 14 octobre de la même année. A l'orgue il y avait Arnaud Van de Cauter qui, dans certaines pièces, se fit l'accompagnateur de la violoniste Claude Vincent.
TRAVAUX
Année début 1999
Année fin 2001
Type de travaux Restauration complète
Nom du facteur Paulus Hadrien
Lieu de l'atelier Liège
Nom de l'auteur Van de Cauter Arnaud
DOCUMENTATION
Type Livre
Titre "Inventaire des orgues de Bruxelles - Bruxelles-Ville" 1994
Description Ouvrage publié à compte d'auteur avec textes et photos réalisés en photocopies de format A4
Auteur Felix Jean-Pierre
Lieu Bruxelles
Editeur Felix Jean-Pierre
HISTORIQUE DE L'INSTRUMENT
Historique L'achat de l'orgue serait dû à la générosité d'un donateur qui voulut rester anonyme, selon une petite chronique de la paroisse. Construit par Emile Kerkhoff I...
Travaux
Année début 1999
Année fin 2001
Nom du facteur Paulus Hadrien
Lieu de l'atelier Liège
SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES DE L'INSTRUMENT
Consoles
Structure console et pupitre 
Console séparée, en chêne.
Posée sur une estrade sur le devant de l’instrument, l’organiste tourné vers le chœur.
Nombre de claviers 
2
Etendue des claviers 
56 notes
Description des touches 
En chêne et garnies d’ivoire "factice"
Description des feintes 
En ébène
Description des joues ou cadre 
Les bras sont en chêne garnis de palissandre
Etendue du pédalier 
30 notes
Matériaux du pédalier 
Droit et légèrement concave.
Les feintes en arc de cercle.
Les marches en chêne et les feintes garnies de palissandre.
Registres 
Disposés en une file horizontale juste au-dessus du second clavier.
Les encoches sont garnies de feutre rouge.
Les rondelles de porcelaine indicatrices de jeu ont un fond blanc pour le Grand-Orgue et la Pédale, et rouge pour le Récit.
Repose-pieds 
Au pédalier et au banc
Commande-pieds 
De gauche à droite :
Tremblant / Grand Orgue - Récit / Récit à la Pédale / Grand Orgue à la Pédale / Expression (à bascule pour le Récit) / expression (à bascule pour le Grand-Orgue) / Combinaisons des jeux / Forté général.
Barre d'adresse 
A plat entre le clavier de Récit et les registres, lettrage en laiton sur plaque de palissandre :
EM.KERKHOFF.BREVETE
BRUXELLES.
 
Clavier(s) et Pédalier(s)
  • Nom 
    Grand-Orgue I (expressif)
    Etendue 
    56 notes, C-g'''
    Jeux 
    Bourdon 16
    Montre 8
    Bourdon Harmonique 8
    Viola di Gamba 8
    Prestant 4
    Quinte 2 2/3
    Doublette 2
    Tierce 1 2/3 (sic)
    Trompette 8
    Accouplements 
    Grand-Orgue - Récit
    Trémolo 
    Trémolo
  • Nom 
    Récit II (expressif)
    Etendue 
    56 notes, C - g'''
    Jeux 
    Flûte Harmonique 8
    Salicional 8
    Voix Céleste 8
    Flûte 4
    Basson-Hautbois 8
    Trémolo 
    Tremblant
  • Nom 
    Pédale
    Etendue 
    30 notes, C - f'
    Jeux 
    Soubasse 16 (du Bourdon 16' du Grand-Orgue)
    Bourdon 8 (du Bourdon harmonique 8' du Grand-Orgue)
    Accouplements 
    Récit à la Pédale
    Grand-Orgue à la Pédale
    Particularités 
    Jeux empruntés aux Bourdon 16' et Bourdon harmonique 8' du Grand-Orgue
 
Transmissions
  • Nom 
    Claviers
    Notes 
    Mécanique à la console, puis pneumatique tubulaire selon le brevet Kerkhoff
    Touches 
    Chêne garni d'ivoire "factice"
    Tracé et matériaux mécanique 
    Vergettes descendantes dans la console puis relais et conduites tubulaires vers un second relais pneumatique d'où partent des conduites vers le sommier dans lequel il y a pour chaque note de petits soufflets horizontaux
    Description des registres 
    Languettes de laiton disposées en file horizontale au-dessus des claviers avec encoches garnies de feutres rouge. Rondelles de porcelaine indiquant le nom des jeux en noir sur fond blanc pour le Grand-Orgue et sur fond rouge pour le Récit.
    Pneumatique tubulaire.
    Boîte expressive 
    Deux boîtes expressives mécaniques
  • Nom 
    Pédale
    Notes 
    Pneumatiques
    Touches 
    Marches en chêne avec recouvrement de palissandre sur les feintes
    Tracé et matériaux mécanique 
    Relais pneumatiques et conduites tubulaires vers un second relais pneumatique puis relais vers les soupapes
    Description des registres 
    Palettes en laiton dans la file horizontale au-dessus des claviers avec indication de jeu en noir sur médaillon de porcelaine de fond blanc
 
Sommiers
  • Nom du clavier 
    Grand-Orgue
    Type 
    Sommier à membranes et pistons
    Implantation 
    A droite, vu de l’arrière et parallèle à la façade
    Nature 
    Sommier en chêne avec pistons à membranes internes à dépression
    Disposition des tuyaux 
    Diatonique en V
  • Nom du clavier 
    Récit
    Type 
    Pneumatique
    Implantation 
    A droite sur le même plan que le Grand-Orgue et parallèle à la façade
    Nature 
    Sommier en chêne avec clapets à membrane à dépression
    Disposition des tuyaux 
    Disposition chromatique
 
Tuyauteries
  • Description 
    Partiellement en alliage étain-plomb, en zinc et en bois. Façade en zinc muette.
    Total de 772 tuyaux dont 65 en sapin. Entailles d’accord.
 
Alimentation
  • Réservoir ou soufflet auxiliaire 
    Réservoir
    Description 
    Soufflet-réservoir à plis parallèles dans le soubassement
  • Réservoir ou soufflet auxiliaire 
    Pompe
    Description 
    Deux pompes aspirantes-foulantes pouvant être actionnées au pied
  • Réservoir ou soufflet auxiliaire 
    Soufflets auxiliaires
    Description 
    Deux anti-secousses.
    Réservoirs-relais.
    Régulateur à gosier.
 
Porte-vent
  • Description 
    Porte-vent principal adapté au nouvel emplacement du moteur
 
SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES DE L'INSTRUMENT
Console Clavier(s) et Pédalier(s) : 3
Clavier(s) et Pédalier(s) Grand-Orgue I (expressif), Récit II (expressif), Pédale
Transmissions
Claviers Mécanique à la console, puis pneumatique tubulaire selon le brevet Kerkhoff
Pédale Pneumatiques
L'édifice
Eglise Notre-Dame Immaculée

Eglise Notre-Dame Immaculée

Adresse : Place du Jeu de Balle
1000 Bruxelles
Style architectural : Néo-roman italien
Construction : 1854
Siècle de construction : XIXe